31 juillet 2008

Ca vous est déjà arrivé...

...de se lever un de ces quatre matins, agressé par des pensées noires sur tout ce que vous avez à faire dans la journée? Alors on referme l'oeil, on cale son cerveau sous son oreiller, on asphyxie toute amorce de réflexion. Mais on ne peut pas fuir de la sorte indéfiniment, et quand le réveil sonne pour la quatrième fois à midi, on décide d'enfin poser un pied par terre. ...de se sentir nulle à tout, bonne à rien? Lire Brooklyn Follies et se divertir des follies du sextagénaire quand une pile de bibliographies commence à se... [Lire la suite]
Posté par sixth à 14:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 juillet 2008

God, what's happening with me?

Je crois que cette séparation a dû débloquer quelque chose en moi, au niveau physiologique je veux dire.Je ne me reconnais plus du tout. Déjà, je ne fume plus. Vrai de vrai, je n'ai même pas envie de me griller une quelconque once de cigarette, après deux semaines passées à fumer du lever au coucher non-stop.Deuzio, je fais du sport. Même pas par contrainte type discours réchauffé "bon on va prendre les choses en main blabla sport blabla bon pour la santé blabla...". Non non non, vous dis-je: quasi-instinctivement. J'ai... [Lire la suite]
Posté par sixth à 02:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2008

Un jour, mon prince viendra...

J'étais la princesse, et lui le prince charmant. Ou non. J'étais la fille amoureuse et mièvre, lui le fier et preux chevalier servant.C'était notre dernière soirée ensemble. On l'a passée à se regarder dans le blanc des yeux, à se tenir la main, à s'embrasser fougueusement. Je n'avais encore jamais passé de soirée plus romantique, plus...clichée. On a déambulé dans les plus beaux quartiers de la ville-lumière, on a fait une pause pour admirer la ville endormie au Sacré-Coeur, dans les ruelles de Montmartre -l'avenue aux mille... [Lire la suite]
Posté par sixth à 01:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2008

Puisqu'il le faut...

Il faut bien se décider à reprendre le fil un jour où l'autre. Si je m'écoute, je vais laisser ce blog décrépir; il connaitra le même sort que l'autre. Par où commencer? Une soirée, une nuit. Un dernier appel de F., fébrile, qui vérifie les derniers préparatifs, me donne les dernières informations... Bon. J'y vais, j'y vais pas? Je ne peux pas les laisser comme ça. Et puis au fond, j'en ai envie; c'est juste cette journée attroce de travail qui m'a démoralisée. Une heure du matin, je me décide à commencer mes valises... Quelques... [Lire la suite]
Posté par sixth à 01:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]